Pétition: Stop aux pesticides tueurs d’abeilles

Les abeilles disparaissent, elles meurent de plus en plus, en grande quantité. Pour quelle raison ? La faute aux pesticides, toujours plus nombreux, toujours plus dangereux.

Si vous souhaitez lutter contre la disparition des abeilles, cliquez sur ce lien, il vous mènera vers une pétition à signer, destinée aux député(e)s.
Pour mémoire, les abeilles aident à la pollinisation des plantes, fleurs, fruits et légumes. Les abeilles fabriquent aussi le miel, qui est un produit délicieux. Sans elles, ce n’est plus possible, et leur disparition a un coût également sur les prix des fruits et légumes qui sont vendus plus chers.
Pour la préservation des abeilles et s’opposer aux lobbies terriblement efficaces de l’agrochimie, n’hésitez pas à signer cette pétition rapidement car le vote à l’assemblée nationale, pour continuer à autoriser les pesticides tueurs d’abeilles, est pour très bientôt.

Voici un large condensé du mail que j’ai reçu de l’association Pollinis, qui lutte pour le sauvetage des abeilles.
«  Tous les signaux sont dans le rouge : les députés français s’apprêtent à rejeter l’interdiction des pesticides tueurs-d’abeilles néonicotinoïdes sur la base d’arguments irrecevables directement dictés par les lobbies de l’agrochimie :
Sans une pression massive et immédiate des citoyens sur les députés français, la décision historique d’en finir une fois pour toutes avec ces poisons pour sauver les abeilles et l’environnement passera définitivement à la trappe.

L’enjeu est capital. Car si nous gagnons cette bataille décisive en France, l’un des principaux bastions de l’agriculture industrielle, il sera beaucoup plus simple d’obtenir ensuite l’interdiction des tueurs-d’abeilles au niveau européen.

Un petit rappel des faits est sans doute nécessaire :

En mars 2015, l’Assemblée Nationale en France adoptait un amendement au projet de loi « Biodiversité » interdisant purement et simplement les pesticides néonicotinoïdes sur le sol français dès janvier 2016.
Pour tous les citoyens et les associations qui militent depuis des années pour l’interdiction de ces pesticides mortels pour les abeilles, l’initiative courageuse des deux députés qui avaient déposé l’amendement a été une vraie bouffée d’espoir !

Pourtant :
À peine arrivé au Sénat, l’amendement a été immédiatement enterré par une poignée de sénateurs de la Commission Environnement qui ont rejeté en bloc les rapports de plus en plus alarmants des académies scientifiques !

Pollinis a bataillé et réussi à faire redéposer l’amendement : malgré une mobilisation rapide des citoyens et 280 000 messages de protestation envoyés directement sur la boîte mail des sénateurs, il a été rejeté une deuxième fois par le Sénat français – et savez-vous sur la base de quels arguments ?

Quasiment mot pour mot ceux de l’agrochimie !

C’est affligeant : voir les lobbies balayer d’un revers de main méprisant les centaines d’études alarmantes produites par des laboratoires publics et indépendants du monde entier comme si elles n’avaient aucune valeur scientifique… Les entendre clamer que leurs produits ne sont pas si dangereux que ça, et accuser les agriculteurs de mal les utiliser et leur faire porter le chapeau pour la mort de millions d’abeilles… Ça nous fait dresser les cheveux sur la tête, ici à l’association.

Mais que des responsables politiques, des élus de la nation censés protéger l’intérêt général reprennent en cœur les mêmes insanités… C’est insupportable !
Et ça ne veut dire qu’une seule chose : que les lobbies de l’agrochimie ont renforcé considérablement leur pression sur le Parlement français.

Ce sont d’ailleurs les mêmes arguments fallacieux qui sont aujourd’hui repris par les députés qui s’apprêtent honteusement à rejeter à leur tour l’interdiction des tueurs-d’abeilles en France !

Alors, que les choses soient claires une bonne fois pour toutes :
– Les néonicotinoïdes tuent les abeilles et tout ce qu’il y a dans le sol et les cours d’eau…  C’est dans la nature même de ces produits, 7000 fois plus toxiques que le DDT pour les abeilles.
– La France peut parfaitement interdire unilatéralement la vente des pesticides néonicotinoïdes sur son territoire… ou de tout autre produit qu’elle jugerait dangereux. L’Italie l’a déjà fait chez elle, et personne n’y a trouvé à redire !
– Les agriculteurs peuvent parfaitement se passer des néonicotinoïdes et autres pesticides tueurs d’abeilles contrairement à ce que répètent en boucle les lobbies de l’agrochimie.
– Les recherches prouvent en outre que les agricultures innovantes sans pesticides produisent autant en moyenne que l’agriculture chimique industrielle… et qu’elles sont systématiquement plus rentables pour les fermiers qui les utilisent !

Ce que les lobbies cherchent désespérément à dissimuler c’est ce que coûte à l’agriculture d’éradiquer les abeilles et les pollinisateurs à coup de pesticides :
…20% de récoltes en moins en moyenne quand la pollinisation n’est plus assurée – jusqu’à 30% sur le colza – c’est ce que vient de montrer une étude menée sur 5 ans dans plus de 12 pays à travers le monde ! (9)

Pour convaincre les députés, et exercer une pression déterminante sur l’ensemble de l’hémicycle pour que, le jour du vote, l’amendement StopNeonics – qui nous débarrassera vraiment de ces pesticides tueurs-d’abeilles – soit voté, nous devons faire déborder les boîtes mail des députés de messages de protestation.

Vous n’avez pas besoin de faire des recherches pour connaître le nom des députés que vous devez interpeller : entrez simplement votre code postal dans le formulaire que nous avons préparé, et la liste des députés de votre région s’affichera automatiquement.

Vous n’aurez plus qu’à valider pour que votre message soit envoyé pour vous.
Ce système simple ne vous prendra pas plus de 2 minutes pour qu’un maximum de personnes puissent participer.
C’est le meilleur moyen, et peut-être même le seul, de mettre une pression assez forte sur les députés pour les obliger à adopter cet amendement qui mettra enfin un terme à plus de vingt ans de massacre intensif des abeilles au profit de l’industrie agrochimique.

Le vote final aura lieu dans moins de 10 jours : aidez-nous à rallier le plus grand nombre de personnes pour que la pression des citoyens soit plus forte que celle des lobbies agrochimistes !
Nicolas Laarman
Délégué général «  ( fin du mail)

Galerie | Cet article, publié dans LES ARTICLES DU BLOG, MONDE, SANTÉ, SPORT, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s