M en concert : laisse toi aller, c’est qu’ça, c’est le Mojo !

Je suis allé voir récemment M (Matthieu CHEDID) en concert, au vélodrôme d’Arcachon, en juillet. Je ne connaissais pas particulièrement ses chansons même si certaines actuelles comme «océan» me plaisent pas mal. Ce qui m’a décidé?
Une personne (une femme qui s’appelle M.) m’avait dit qu’elle irait le voir, ça m’a donné envie d’en savoir plus sur lui. Plus tard, une autre personne (un homme qui s’appelle M.) (ce n’est pas une blague) l’avait vu en concert à Marseille. Je l’ai questionné un peu et son avis était très enthousiaste. Pour lui, M est un des meilleurs chanteurs sur scène, ses concerts étant bien mieux que ses disques. Bon… l’idée a fait son chemin et finalement j’ai fait comme eux, j’ai acheté un billet (en fait, on me l’a offert!).

J’ai simplement adoré. Le spectacle était bien là! La puissance sonore des enceintes se ressentait physiquement, traversant la poitrine (sans faire mal aux oreilles!) en nous faisant résonner comme un écho intérieur. Le corps ne vibrait plus au rythme du cœur, il était branché directement sur la sono. Les effets de lumière et d’éclairage, très réussis, ont illuminé le concert toute la soirée, baignant M dans des halos rouges pour son arrivée face au public, illuminant le fond de la scène d’un M lumineux géant, ou en mettant M en valeur quand il portait ses faMeuses lunettes en forMe de M (je veux les MêMes!). Elles éclairaient d’une lumière blanche puissante, alors que tout le reste était éteint, plongé dans le noir. Le contraste était maximum et très réussi! Seul ce M ultra lumineux, blanc, situé au niveau de ses yeux, se voyait et bougeait sur scène au rythme de sa guitare électrique, très rock. Une sorte d’extra-terrestre-voyeur et guitare-héros-voyageur-cosmic-chanteur issu de la planète nova (pas la mamie, plutôt la radio).

Musicien très doué, il s’est fait plaisir en  enchaînant quelques riffs de guitare avec les dents, à la Jimi Hendrix. Côté ambiance, il a su faire lever, danser et chanter tout le public sur plusieurs titres, comme sur Baïa. Réussite totale, l’ambiance était au MaximuM!

Le final, la danse du mojo, a été un grand moment de danse collectif, très drôle, le public s’était lâché, j’étais à fond. Il suffisait de faire ce que les paroles disaient:
Laisse toi aller c’est qu’ça c’est le Mojo !!

Je vous livre quelques vidéos du concert et le clip officiel du Mojo.

Les riffs de guitare avec les dents / Baïa / le Mojo (au Zénith de Paris) (bonne vidéo)

La danse du Mojo à la fin du concert à Arcachon

Le Mojo (clip officiel) (rock et danse délirante! J’aime beaucoup!)

Galerie | Cet article, publié dans ARTS - EXPOS - MUSIQUE, LES ARTICLES DU BLOG, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s