ANIMAUX IMAGINAIRES : Hélène RAJCAK

L’autre samedi, après avoir hésité entre une visite au centre Georges Pompidou ou le Musée du Louvre, je me décide pour le Louvre. Place aux anciens et aux Classiques. Visite rapide car j’y suis déjà allé plusieurs fois, mais il y a tellement à voir … Je me promène dans l’aile Denon (du nom de Dominique Vivant Denon, directeur du Louvre sous Napoléon), m’arrête devant des statues de Dieux grecs et romains, comme Hercule (ou Héraclès) contre l’hydre de Lerne (monstre à plusieurs têtes), ou Mercure enlevant Psyché.

Mercure enlevant Psyché

« Mercure enlevant Psyché ».
Adrien de Vries 1593 – Musée du Louvre – Hauteur: 2,15 m

Explications de cette sculpture : La déesse Vénus, jalouse de la beauté de Psyché et furieuse de l’union de cette simple mortelle avec son fils Cupidon, infligea à la jeune fille une série d’épreuves, que Psyché surmonta avec succès. Mercure enlève Psyché au ciel pour la mener à l’Olympe où elle est définitivement unie à Cupidon. Jupiter lui accorde l’immortalité et Vénus pardonna.

Je poursuis en allant voir le département des antiquités égyptiennes. Certaines statues sont magnifiques, tel le dieu Horus à tête de faucon, datant de moins 1500 av. JC. Je m’arrête devant quelques vitrines où sont exposés des bijoux en pierres, bracelets en cornaline et or ou colliers en améthyste. Très beau. Enfin, je termine d’un pas rapide par les peintures italiennes (Cimabue, Uccello, Bellini …) et bien sûr Mona Lisa (la Joconde de Leonard de Vinci). J’en profite pour vérifier si elle suit vraiment du regard celui qui la regarde : je me place face à elle, puis sur sa droite, sur sa gauche … L’effet est troublant.

Je quitte les œuvres du passé et décide de faire un tour dans les galeries-boutiques du musée, à la recherche de sous-verres de Keith Haring (je les ai vus lors de l’expo « The Political Line » sur Keith Haring au musée d’art moderne de Paris, visible jusqu’au 18 août 2013, mais évidemment je ne les ai pas achetés à ce moment-là …).

Je rentre dans l’espace dédié à la jeunesse, sans succès pour ma requête, mais au moment de quitter l’endroit, je jette par hasard un œil vers une jeune femme qui présente des livres, et mon regard croise le sien … On s’observe, on se dévisage, on s’envisage (comme l’a chanté Vanessa Paradis), physionomiste, je sais que je l’ai déjà vue, je la connais, et elle  se dit la même chose. Belle surprise de l’après-midi, il s’agit d’une ancienne pratiquante de Taï Chi Chuan, aux cours d’ Yves BLANC.

Forcément on discute un peu Taï Chi, patati patata, et elle me montre les livres qu’elle expose dans la librairie. En fait, elle est auteur- illustratrice et dédicace ses livres. Franchement, ils sont superbes, destinés aux jeunes à partir de 7-9 ans selon les ouvrages. Elle a notamment remporté le prix 2010 TERRE EN VUE du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, pour ceux qui connaissent. Signe de talent. Je choisis d’acheter « Histoires naturelles des animaux imaginaires » qu’elle enrichit d’un dessin et d’une petite dédicace sympa.

livre hélène animaux imaginaires grand

Le titre parle de lui-même, et pour y donner plus de crédibilité, il a été réalisé avec la collaboration de scientifiques du muséum national d’histoire naturelle. On y trouve des créatures incroyables peuplant les légendes du monde. Licorne, griffon, jackalope, dahu (oui, le fameux), cravan (ou arbre dont les fruits sont des oiseaux!), yale, oiseau rokh, dragon chinois, etc … Ces deux derniers animaux trahissent son goût pour le Taï Chi Chuan.  On découvre entre autres leurs origines, leurs pouvoirs spécifiques, des planches anatomiques détaillées, un classement « scientifique » et à la fin les sources d’inspiration de ces créatures merveilleuses qui vont de Pline l’ancien à Ambroise Paré ou Jorge L. Borgès.

En fait, ce livre nous est aussi destiné, nous les plus grands, si on a envie de rêver et s’émerveiller grâce aux textes et illustrations, en repensant aux monstres et animaux extraordinaires qui ont peuplé notre enfance et notre imaginaire. Bonne surprise pour moi, bonne lecture pour tous ! Merci qui ? Merci Hélène!

Les références du livres sont : Histoires Naturelles des animaux imaginaires – Hélène RAJCAK et Damien LAVERDUNT – éditions Actes Sud Junior.

Galerie | Cet article, publié dans LES ARTICLES DU BLOG, LIVRES DIVERS, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s